Notre commune

Partons à la découverte de SAINT-GEORGES DE LEVEJAC :

     La commune de Saint-Georges de Lévejac compte 243 habitants répartis dans une vingtaine de hameaux ; elle s'étend sur 5626 hectares dont 1800 ha de forêts . Elle a une particularité : son altitude varie de 450  à 1000 mètres : en effet, si la plupart de ses hameaux sont situés sur le Causse du Sauveterre, la commune descend jusqu'au Tarn et remonte vers le Causse Méjean.

»  Sur le Causse , une trentaine d'exploitations vivent de l'élevage ovins-lait (production ROQUEFORT et FETA SALAKIS), on trouve quelques troupeaux bovins-lait.      
      Gîtes, meublés, transformation de produits fermiers viennent compléter le revenu agricole. Pour vivre à la campagne certains n'hésitent pas à parcourir nos petites routes sinueuses pour aller travailler dans les bourgades voisines. Ils retrouvent chaque soir calme et tranquillité.
     Quelques maisons typiquement caussenardes avec toits de lauzes et voûtes intérieures attirent le regard. Beaucoup ont été rénovées et la commune triple sa population avec les beaux jours. Si vous rêvez de détente, de calme, de silence, Saint-Georges vous offrira l'occasion de vous évader.
     Avec un âne pour compagnon, vous pourrez vous balader d'une heure à une journée sur le Causse :

Balad'âne

Les ânes du Causse
Balades - Randonnées aux Fonts
Saint-Georges de Lévéjac
Tél : 04 66 48 81 20

La Fontaine des Fonts
Les Arcs des Gorges du Tarn   Pour les amateurs de randonnée :
  De nombreux sentiers balisés vous permettront d'accéder à des points de vue inégalables. Vous pourrez découvrir des arcs de pierre, véritable chef d'oeuvre de la nature alors n'oubliez pas vos chaussures de randonnées !

De belles balades en perspectives...

D'autres balades vous permettront d'apprécier le calme et d'admirer le Tarn à partir du belvédère du Point Sublime.
  Dans les Gorges, entre la Malène et les Vignes, vous pourrez admirer un village sur la rive gauche du Tarn : la Croze accessible uniquement en barque. Aux Baumes Basses, vous découvrirez quelques maisons adossées à la falaise : l' une d'elle est une ancienne magnanerie (élevage de vers à soie), un autre bâtiment servait de relais aux chevaux. A partir du Cirque des Baumes, un petit sentier vous conduira à la chapelle de Saint-Hilaire ainsi qu'à une source qui selon la légende guérit Sainte-Enimie de la lèpre.

»  Un peu d'Histoire :
     La région de Saint-Georges est habitée depuis très longtemps. Dans les grottes des Baumes Chaudes, des ossements retrouvés attestent de la présence humaine à la période néolithique. Les habitants vivaient alors dans les cavernes ou grottes (Almières, Baumes Chaudes, Baumes Sourdes, etc...). Les poignards étaient faits avec des humérus de ruminants, des andouillers de cerfs. Les ours et les loups vivaient en toute liberté. Certaines de ces grottes auraient abrité les camisards pendant les guerres de religion à la fin du XVIIème siècle.

De nombreux dolmens sont les vestiges de cette époque lointaine, attestant d'une présence humaine sur le Causse du Sauveterre : l'un d'eux se trouve sur la commune.

   On a retrouvé des vestiges d'habitats gallo-romains, un vase en céramique datant du IVème siècle, des urnes à résine de l'époque gallo-romaine.

    Le promeneur peut être étonné de trouver une croix à chaque carrefour : croix de pierre ou croix de fer, signe d'une très lointaine christianisation.

Croix des Issartels

Face 1 - Croix des Monziols

Face 2 - Croix des Monziols

A suivre...

 

 

© 2009 Malaval Madeleine